Escroquerie: un réseau utilisant de fausses CB démantelé à Paris

PARIS, 19 août 2010 (AFP) – Une Malaisienne et l'un des ses complices, soupçonnés d'être à la tête d'un réseau utilisant de fausses cartes bancaires pour acheter des produits de luxe en France et en Europe, ont été interpellés fin juillet à Paris et placés depuis en détention, a annoncé la préfecture de police jeudi.

 La femme, âgée de 23 ans, était chargée de récupérer aux Pays-Bas les fausses cartes bancaires fabriquées à partir de comptes piratés et envoyées depuis la Malaisie, a expliqué la PP. Elle dispersait ensuite des équipes d'acheteurs à travers la France et l'Europe pour commettre des escroqueries en leur fournissant également des faux passeports.
   Elle a été interpellée le 31 juillet à Paris "avec son principal associé et une de ses acheteuses", qui ont tous reconnu les faits, a précisé la PP. Elle et son associé ont été placés en détention provisoire.
   Dans le cadre d'une commission rogatoire, les enquêteurs ont également procédé à des perquisitions aux Pays-Bas au début du mois d'août et ont découvert "de la cocaïne, une importante somme d'argent, des faux tampons, des matériels servant à la fabrication de fausses cartes, des centaines de
coordonnées bancaires", a indiqué la PP.
   Le responsable de ce trafic, un Malaisien de 29 ans, a également été interpellé aux Pays-Bas, a indiqué la PP.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *