remove_action('wp_head', 'wp_generator'); un contrôleur de la CPAM de Haute-Corse mis en examen | Page-crime.com

un contrôleur de la CPAM de Haute-Corse mis en examen

BASTIA, 3 avr 2007 (AFP) – Un contrôleur de la Caisse primaire d'assurance-maladie (CPAM) de Haute-Corse a été mis en examen pour complicité d'escroquerie et laissé en liberté sous contrôle judiciaire, a-t-on appris de source judiciaire mardi, confirmant une information de l'Express.fr.

Cette mise en examen est intervenue la semaine dernière après celle de deux médecins bastiais en juillet. Ces mises en examen font suite à une perquisition effectuée en avril par la police judiciaire à la CPAM de Haute-Corse, à Bastia, dans le cadre d'une enquête sur des fraudes présumées "conséquentes" à la suite de versements d'indemnités diverses qualifiées à l'époque d'"indues".  La perquisition avait été effectuée avec l'aide d'informaticiens de la PJ de Paris "dans le cadre d'une instruction diligentée par un juge local", avait-on indiqué de une source judiciaire.  L'objectif des enquêteurs était de déterminer "si quelqu'un a pu, au sein de la CPAM, organiser ou à tout le moins tolérer des fraudes présumées qui ont été décelées récemment par une mission de l'inspection générale de la Caisse centrale d'assurance-maladie", avait précisé à l'AFP une source proche du dossier. Les soupçons portaient sur des "indemnités diverses indûment versées" dans le cadre notamment d'accidents du travail présumés fictifs, selon cette source.

One Response to un contrôleur de la CPAM de Haute-Corse mis en examen

  1. René Uniat dit :

    un numéro d’affiliation réel ; auquel ces agents de la CPAM, de la CAF, de la DDE, des finances Publiques , de la Préf , du TGI … ; rajoutent plusieurs patronymes avec des adresses différentes, même virtuelles ; auxquels ils versent leurs prestations et leurs aides pour ensuite les récupérer ou donner certains droits, comme peut-être celui de voter ; quant au détenteur réel du numéro d’affiliation, lui sera privé de tout, s’il s’y oppose ; comme en Moselle ! Alors C’est bien un état dans l’état, qu’ont créé ces fonctionnaires socialistes avec leurs complices !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *