remove_action('wp_head', 'wp_generator'); Meurtre d’un ancien champion de patinage: 2 et 13 ans ferme requis à Evry | Page-crime.com

Meurtre d’un ancien champion de patinage: 2 et 13 ans ferme requis à Evry

EVRY, 19 nov 2010 (AFP) – Le parquet a requis vendredi deux et treize ans de prison ferme à l'encontre de deux hommes jugés devant la cour d'assises de
l'Essonne pour le meurtre de l'ancien champion de France de patinage artistique Philippe Berthe à Evry dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre 2008.

L'un des accusés, âgé de 36 ans, comparaît pour meurtre. Treize ans de réclusion criminelle ont été requis à son encontre.
   L'avocat général a requis la peine plancher de deux ans ferme d'emprisonnement et un an de sursis mise à l'épreuve à l'encontre du second, 49 ans, qui comparaît pour non assistance à personne en danger en état de récidive légale.
   Ces deux hommes sans domicile fixe étaient des compagnons de rue de Philippe Berthe, champion de France de patinage artistique en 1985, qui avait
sombré dans l'alcoolisme depuis quelques années et s'était marginalisé.
   Il avait été retrouvé mort le 1er octobre 2008 dans les toilettes d'un local communal d'Evry qui servait d'abri à des SDF depuis plusieurs années.
   Son meurtrier présumé avait expliqué aux enquêteurs avoir confié son sac à Philippe Berthe mais, au moment de le récupérer, n'y aurait pas trouvé son
téléphone portable.
   Il lui aurait donné des gifles et coups de poing sur le visage, avant de lui asséner plusieurs coups de couteau dans le dos. L'ancien champion de patinage, après s'être relevé, serait allé s'enfermer dans les toilettes du local.
   Les deux accusés ont expliqué avoir frappé à la porte des toilettes en quittant les lieux le lendemain matin. Leur compagnon ne répondant pas, ils ont pensé qu'il dormait, et sont partis sans lui.
   Les deux hommes avaient été interpellés rapidement après la découverte du corps.
   Le procès, qui a débuté jeudi matin sans présence de partie civile sur le banc, doit s'achever vendredi soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *