remove_action('wp_head', 'wp_generator'); Daniel Ducruet, l’ex-mari de Stéphanie de Monaco, condamné | Page-crime.com

Daniel Ducruet, l’ex-mari de Stéphanie de Monaco, condamné

GRASSE (Alpes-Maritimes), 7 déc 2010 (AFP) – Daniel Ducruet, l’ex-mari de la princesse Stéphanie de Monaco, a été condamné mardi à deux mois de prison avec sursis et 5.000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Grasse (Alpes-Maritimes) pour « exécution de travail dissimulé ».

Il lui était reproché d’avoir demandé à un des barmen du Caliente, établissement de nuit qu’il gérait à Cannes, de remettre aux employés, à la fin de leur service, des enveloppes contenant leur paie pour la soirée: une partie, en chèque, était déclarée, l’autre, en espèces, non.
En août 2008, les services de l’Ursaff avaient découvert le pot aux roses lors d’un contrôle: 77 enveloppes contenant de l’argent avaient été retrouvées
dans le bureau de la direction.
« Ces enveloppes ont été créées de toutes pièces pour me nuire », s’est défendu l’accusé.
« Si j’avais voulu détourner de l’argent, je n’aurais pas été assez stupide pour tenir un registre et laisser tous ces documents dans le bureau », a protesté son ancien barman. Ce salarié était déclaré sur la base de 100 heures travaillées par mois, payées 1.000 euros « alors qu’il en travaillait 295 et gagnait en réalité 2.000 euros », a précisé son avocat.
« Nous avons, de l’autre côté de la barre, des gens qui disposent d’une certaine notoriété. Je regrette que cette notoriété ne serve qu’à alimenter l’arrogance », a déploré Me Frédéric Rosi, avocat d’un des anciens salariés.
« Ces enveloppes, c’était plus qu’une manière de fonctionner, c’était une véritable institution », a déploré la substitut du procureur Delphine Durand, requérant cinq mois de prison avec sursis et 5.000 euros d’amende.
Le responsable des relations publiques du Caliente et l’associé de Daniel Ducruet, également poursuivis, ont bénéficié d’une relaxe. La société R2D, qui
exploitait le Caliente, a pour sa part écopé d’une amende de 10.000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *