remove_action('wp_head', 'wp_generator'); Page-crime.com | Un oeil acéré sur la société Française

Prison ferme pour un psychanalyste curateur d’un handicapé spolié de plus de 350.000 euros

Un psychanalyste, ancien psychologue scolaire, reconnu coupable d’avoir à Brignoles (Var) dilapidé pendant plus de sept ans le patrimoine d’un adulte handicapé. Lire l'article »

Le maire de Nice Christian Estrosi, accusé de faux en écriture par le sénateur René Vestri Lire l'article »

Un ancien cadre de l’hôpital Paul-Guiraud de Villejuif (Val-de-Marne) a comparu lundi devant le tribunal correctionnel de Créteil Lire l'article »

 

Le CHU de Brest lourdement condamné

Le Centre hospitalier universitaire de Brest a été condamné par le tribunal administratif de Rennes à verser plus de 141.000 € à une patiente victime d’une grave erreur médicale, lors d’une IVG.

un prêtre condamné à deux ans de prison ferme pour pédophilie

Un prêtre de 48 ans a été condamné, jeudi, en correctionnelle à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) à cinq ans de prison, dont trois avec sursis, pour atteintes sexuelles sur deux garçons mineurs, entre 2008 et 2010, lors d’une mission en Centrafrique. Il lui a été également interdit d’exercer une activité professionnelle en contact avec des mineurs. L’abbé Michel a été condamné pour des atteintes sexuelles sur deux garçons mineurs. Les faits s’étaient déroulés entre 2008 et 2010, lors d’une mission en Centrafrique.

Une enquête préliminaire dans l’affaire Penelope Fillon

François Fillon a réagi dans un communiqué, indiquant qu’il souhaitait être reçu par le parquet pour « faire taire cette campagne de calomnie »

Le candidat raciste à la présidentielle Henry de Lesquen condamné à 16 000 euros d’amende

Adepte revendiqué d’une philosophie dite du «racisme positif», le président de Radio Courtoisie a été condamné pour provocation à la haine et contestation de crime contre l’humanité, après une série de tweets et de textes diffusés sur internet.

Le député de Haute-Corse Paul Giacobbi condamné à trois ans de prison ferme

L’élu a été reconnu coupable de détournement de fonds publics. Près de 500.000 euros avaient été distribués dans des fausses subventions pour la construction de gîtes ruraux.